Statuts de l’Association (adoptés en 1965, modifiés en 1979, 1987, 2003 et 2012)

1.   L’Association Internationale d’Études Patristiques (A.I.E.P.), fondée le 26 juin 1965 par un groupe de savants réunis en colloque à Paris, a pour but de promouvoir l’étude de l’Antiquité chrétienne, et plus spécialement des Pères de l’Église, sans porter atteinte à l’oeuvre entreprise en ce domaine dans les divers pays. En particulier, elle entend ne se substituer d’aucune manière aux institutions, publications, et congrès existants.

2.   L’A.I.E.P. se propose d’établir par tous les moyens appropriés une liaison et une information mutuelle entre les chercheurs qualifiés dont les travaux concernent d’une manière quelconque la patristique; au premier chef, entre ceux qui donnent un enseignement de cet ordre, et qui assument en ce domaine la responsabilité d’orienter et de diriger des recherches, sans oublier les directeurs de collections, d’éditions, de revues, d’encyclopédies et de publications diverses.

3.   Elle s’efforcera de procurer d’abord à tous ses membres des renseignements précis sur les travaux projetés ou en voie de réalisation dans les divers centres de recherche, par la diffusion d’un bulletin annuel et la publication d’un annuaire.

4.   a) Peut être membre de l’Association toute personne agréée par le Comité exécutif. Toute personne recommandée par un correspondant national peut être admise comme membre directement par le Président, en particulier entre les réunions du Comité Exécutif.
b) Tout membre qui aura acquitté sa cotisation annuelle aura droit au service du Bulletin d’information et de l’Annuaire. Sera radié ipso facto tout membre qui n’aura pas acquitté sa cotisation pendant plus de deux années consécutives.

5.   Le Conseil se compose de délégués élus pour quatre ans par les membres de l’Association. Chaque pays ou région y dispose d’un nombre de sièges proportionnel au nombre des membres du pays ou de la région. Le Comité Exécutif décide du nombre de sièges dont dispose chaque pays ou région. L’élection des délégués par les membres de l’Association doit avoir lieu trois mois avant la réunion du Conseil; elle est organisée sous la responsabilité du correspondant national ou régional. Les délégués peuvent être réélus. En outre, les membres du Comité Exécutif siègent de droit au Conseil.

6.   Le Conseil se réunit tous les quatre ans ou à l’initiative du Comité Exécutif. Les réunions du Conseil sont conduites par le Président de l’Association en collaboration avec le Comité Exécutif. Les prérogatives du Conseil consistent à :

a)  élire le Président de l’Association pour quatre ans ;
b)  élire deux Vice-Présidents, un Trésorier et un Secrétaire, qui constituent tous les quatre le Comité Exécutif ;
c)  décider du montant de la cotisation à l’Association ;
d) décider une modification des statuts. Une majorité des deux-tiers est requise pour l’adoption d’une modification.

7.   Les décisions du Conseil n’auront de valeur que si elles sont prises au cours d’une session qui réunira au moins la moitié des délégués en exercice. Pour se faire représenter au Conseil, les délégués absents doivent choisir au sein de leur groupe national un délégué du Conseil ou un membre qui, bien que n’ayant pas été élu, a obtenu un nombre élevé de voix. Toutefois le nombre de délégués effectivement présents ne doit pas être inférieur à quinze. Tout vote doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés; celle-ci est portée aux deux tiers, s’il s’agit de réviser les statuts.

8.   Le Comité Exécutif comprend un Président, deux Vice-Présidents, un Secrétaire et un Trésorier. Le Président et les deux Vice-Présidents sont tous trois de nationalité différente. Le Comité est élu pour quatre ans par le Conseil. Le caractère international de l’Association sera, dans toute la mesure du possible, sauvegardé par une représentation équitable des différentes orientations de la recherche au sein du Conseil et du Comité. Le Comité Exécutif se réunit au moins une fois par an. Il peut coopter des membres supplémentaires de façon à voir des pays ou régions importants représentés à ses réunions. Le Comité Exécutif est responsable de l’admission de nouveaux membres, de la publication d’un bulletin et d’un Annuaire, de la convocation du Conseil et de la nomination d’un groupe responsable de l’élection du nouveau Comité Exécutif.

9.   L’une des fonctions du Comité exécutif est de susciter des correspondants nationaux ou régionaux. Tout pays ou région représenté dans l’Association doit avoir dans l’Association un correspondant qui sera chargé:

a)  de recueillir auprès des membres et dans les divers centres de recherche la documentation relative aux études patristiques, et de la transmettre chaque année, au Secrétariat de l’Association à temps pour sa publication dans le Bulletin.
b)  de collecter les cotisations des membres du pays ou de la région dont il est responsable et de rendre compte au Trésorier de la liste des membres à jour de leur cotisation, sauf pour les pays ou régions dont les membres paient directement au compte central de l’Association.
c)  d’organiser les élections des membres du Conseil dans leurs zones respectives.
d) de promouvoir le rôle de l’Association, d’encourager les étudiants au niveau du doctorat, ainsi que les savants à adhérer à l’Association.

10. Le Comité Exécutif peut convoquer une Assemblée Générale ouverte à tous les membres de l’Association lors d’une conférence internationale à laquelle participent un grand nombre de membres. Le but d’une telle Assemblée générale est d’informer les membres du travail de l’Association, et de permettre aux membres de faire part de leurs suggestions concernant le rôle et les tâches de l’Association.

11.  L’Association est dotée d’un Règlement intérieur qui précise son fonctionnement interne. Son adoption est votée par le Conseil, de même que ses modifications éventuelles.

Comme pratiquement toutes les associations philanthropiques, culturelles et sportives en France (au nombre de plusieurs centaines de milliers), l’A.I.E.P. est une Association régie par la loi du 1er juillet 1901 : quoique ses membres soient en majorité ressortissants d’autres États, le Siège Social est situé en France, à Paris, à la bibliothèque d’Histoire des Religions rattachée à l’Université Paris IV-Sorbonne. Conformément à la loi de 1901, les statuts de l’A.I.E.P. ont été déposés (ainsi que ses modifications successives) à la Préfecture de Police de Paris et tout changement survenant au sein du Comité Exécutif doit également lui être déclaré.